• FAIT DU BIEN A TON CORPS POUR QUE TON ÂME AIT ENVIE D'Y RESTER

BIENTÔT NOËL, FÊTE DE LA BARBARIE ENVERS LES ANIMAUX

La théorie des Shadoks étant toujours à l’ordre du jour, chaque info nouvelle pousse la précédente dans la boite à oubli – il ne sert à rien de soulever une seule fois un problème. Face à la surinformation (qui – dit-on – tue l’information) seule la fameuse méthode répétitive Coué à des chances d’aboutir. C’est d’ailleurs ce qu’ont toujours fait la plupart des systèmes politiques, religieux, et maintenant pharmaco-médicaux pour ancrer leurs dogmes et leurs fausses vérités dans la tête des gens. Actuellement, vu l’apathie générale devant des options insoutenables qui nous concernent tous, j’ai décidé d’adopter moi aussi ce principe de répétition constante de mes cris d’indigna tions pour les causes qui me tiennent le plus à cœur, en particulier la barbarie ordinaire à l’égard les animaux qui nous servent de nourriture.

L’homme standard est un être malléable à souhait que l’on formate dès l’enfance à la guerre entre humains (voir la mode des jouets) et à la pratique de la cruauté envers certains animaux considérés comme simple marchandise en outre dépourvue de sensibilité, d’intelligence, et de quelconques sentiments. On installe ainsi de génération en génération la normalité d’horreurs, les élevant au niveau de fausses cultures ou de fausses nécessités. Par exemple, pour faire la fête, le réflexe humain basique est de faire une orgie de sang dans une hécatombe animale devant aboutir à une régalade culinaire collective copieusement arrosée de boissons alcoolisées…

On nous a appris à aimer cela ! Chez l es musulmans il y a la fête du mouton (no comment !), chez les chrétiens, en plus de l’agneau pascal (si gentil et si innocent), on fait pire encore : le foie gras. A noter que cette révoltante torture envers les oies et les canards qui dure des semaines est maintenant interdite dans de nombreux pays, pendant qu’elle est glorifiée en France et ramenée à un simple chiffre d’affaire. Personne de devrait accepter l’offre de ce luxe pervers en conserve en outre très mauvais à la santé (cadeau fétiche faisant partie des colis de Noël pour les petits vieux dans les communes), et il serait du devoir de chacun de faire honte ouvertement à ceux qui sans état d’âme entretiennent ce honteux marché en s’offrant ou en offrant le plaisir fugace de cette m ode coupable de la gourmandise. Ce sont probablement ceux-là même qui se scandalisaient à propos d’un met des plus prisés en Chine lors des jeux olympiques de Beijing : la soupe de chien ; pour qu’elle soit excellente, il faut que les chiens aient été bastonnés à mort pendus par les pattes arrières. Bof ! Il suffit de ne pas penser au chien quand on mange la soupe !

Et puis il y a la viande Halal, maintenant majoritairement imposée à l’ensemble des français (carnivores) puisque 70% des abattoirs ont été mis aux normes d’abattage Halal… en attendant les 100% promis. Sachez que tous les partis politiques de gauche et de droite ont participé au financement de cette atrocité recommandée en personne par Allah il y a plus de1000 ans (Islamisés par notre propre gouvernement, non ? Si !). Des millions de vaches dans un cadre d’épouvante à faire vomir ceux qui auraient le courage de soutenir ce spectacle, sont largement égorgées pendues par une patte, s’égouttant en soubresauts pendant 15 minutes avant de perdre enfin conscience. Mais tout le monde s’en fout !!! Personne (sauf moi et quelques autres) ne crie au boycott de cette salope rie sans nom !

Et je dis au peuple animal que j’ai la honte d’être un humain, et que je ne me sens plus à ma place dans ce monde de froide et indifférente stupidité, et qui de plus se prétend « civilisé ».

Je remarque en passant le silence assourdissant sur ce sujet, des grandes associations de défense des animaux, le silence du Vatican qui prêche l’amour de son prochain, mais qui comme toutes les religions se fiche pas mal du destin des animaux, et mieux, le silence des consommateurs chrétiens de souche, qui acceptent de payer un impôt Halal sur chaque kilo de viande Halal acheté, ceci servant à implanter la culture musulmane en France ( nation qui s’affiche laïque depuis la séparation de l’église et de l’état il y a un siècle). Qui a traitreusement voté cett e insulte aux fameuses valeurs de la république. Qui d’autres que nos élus pardi !

Après cela, il me reste à tristement souhaiter à tous mes concitoyens un joyeux Noël, qui après avoir soigneusement oublié les brefs éclairs de lucidité dérangeante que j’ai eu l’impertinence de susciter ici, pourront se réjouir en famille dans les plus pures traditions du Périgord… et du Coran. A rappeler en passant que la date de Noël est celle d’une fête païenne traditionnelle très ancienne qui n’a historiquement rien à voir avec la naissance de Jésus (encore un mensonge culturel, mais commercialement tellement rentable !).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.